fbpx

La France enregistre une baisse record de son PIB de 18,9% en glissement annuel au T2

Avatar

L’économie française a enregistré la plus forte contraction jamais relevée. Le produit intérieur brut (PIB) a chuté entre le premier et le deuxième trimestre de 13,8 % et de 18,9 % comparativement au deuxième trimestre de l’année dernière. Ces chiffres sont issus d’un communiqué de l’INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques).

Par ailleurs, les importations du pays ont chuté de 21,2 %, tandis que les exportations ont baissé de 30,5 % d’une année sur l’autre et de 25 % par rapport au premier trimestre.


L’industrie semble être la seule catégorie à être épargnée par la crise de la COVID-19 puisque la croissance a atteint +17 % en juin.

"L'évolution négative du PIB au premier trimestre 2020 est liée à la cessation des activités, dans le cadre de l'endiguement mis en place entre mi-mars et début mai. La levée progressive des restrictions a conduit à une reprise progressive de l'activité économique en mai puis en juin, après le point bas en avril" Communiqué INSEE
A propos du rédacteur Damien Chay
AvatarFondateur du site En-Bref.
Passionné de nouvelles technologies et d'actualités internationales.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *