fbpx

Un « inhibiteur de la cholinestérase » serait la substance ayant entraîné le coma de Navalny.

Avatar

Les médecins allemands ont indiqué qu’Alexei Navalny aurait été empoisonné par une « substance de la famille des inhibiteurs de la cholinestérase ». Cette substance, sans que l’on sache précisément quelle est-elle, entraîne différents symptômes.

L’anticholinestérase permet de dégrader l’acétylcholine, un neurotransmetteur qui joue un rôle prépondérant dans l’activité musculaire. La crise induite par cet inhibiteur peut provoquer des troubles digestifs, neurologiques, psychiques, cardiaques et respiratoires.

Nous pouvons retrouver des substances anticholinestérase dans les gaz neurotoxiques, comme le VX, le sarin ou encore le Novitchok. Cette substance est aussi utilisée dans certains médicaments pour lutter contre la maladie d’Alzheimer ou la myasthénie.

Outre la surveillance des constantes vitales de l’opposant russe, le traitement appliqué est l’atropine.

 

A propos du rédacteur Damien Chay
AvatarFondateur du site En-Bref.
Passionné de nouvelles technologies et d'actualités internationales.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *