fbpx

Le dernier havre de paix des éléphants, au Botswana, est menacé par la mort mystérieuse de centaines d’entre eux.

Audrey Chay

Le Botswana est l’un des seuls pays où les éléphants sont actuellement en liberté. Ce pays abrite actuellement plus de 130 000 éléphants, soit un tiers des éléphants de la savane d’Afrique.

Début mai, des éléphants ont été observés, très faibles, désorientés et rencontrant des difficultés pour se déplacer. Les mâles comme les femelles, de tous âges, semblaient concernés par cette mystérieuse maladie.

En l’espace de quelques semaines, plus de 350 pachydermes avaient perdu la vie sans qu’aucune explication puisse être trouvée. Ces morts ont été recensées dans la région du delta de l’Okavango (nord), très prisée des touristes. Des tests récents ont été effectués sur les carcasses des animaux, il s’agirait d’une toxine naturelle qui aurait causé leur mort. Le braconnage n’étant pas mis en cause, en effet les animaux ont été retrouvés avec leurs défenses.

Région du delta de l'Okavango
A propos du rédacteur Audrey Chay
Audrey ChayPassionnée de musique, de séries et de cinéma. Diplômée en imagerie médicale, en sciences de la terre et en sciences et techniques médico-social.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *