fbpx

Alors que les émissions mondiales de CO2 continuent d’augmenter, dans l’UE la tendance s’est inversée.

Avatar

Le Centre commun de recherche (JRC) de la Commission européenne a publié aujourd’hui un nouveau rapport sur les émissions de CO2 d’origine fossile.

Sur l’année 2019, l’émission de CO2 d’origine fossile des états de l’Union européenne (Royaume-Uni inclus) a baissé de 3,8 % par rapport à 2018.

La plus forte augmentation en pourcentage des émissions entre 2018 et 2019 a été observée en Chine (+ 3,4 %), suivie de l’Inde (+ 1,6 %), tandis que le Japon a réduit ses émissions de CO2 fossile de 2,1 %, les États-Unis de 2,6 % et la Russie de 0,8 %.

Afin d’accélérer le mouvement, la Commission européenne a voté aujourd’hui en faveur d’un objectif juridiquement plus contraignant en augmentant le prix de la tonne de CO2 à 28,40 €. Le but étant de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 60 % d’ici à 2030 par rapport aux niveaux de 1990. Pour ensuite atteindre la neutralité carbone en 2050.

A propos du rédacteur Damien Chay
AvatarFondateur du site En-Bref.
Passionné de nouvelles technologies et d'actualités internationales.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *