fbpx

Les prix improbables des IgNobel 2020 dévoilés.

Avatar

Chaque année, les prix parodiques IgNobel récompensent des personnalités scientifiques ou des états ou organisations ayant réalisé des études insolites. Le but est de parodier les célèbres prix Nobel et deuxièmement d’amener à réfléchir sur des sujets secondaires.

Prix de l’acoustique

Pour avoir amené une femelle alligator chinoise à faire un son dans une chambre hermétique remplie d’air enrichie en hélium. (Autriche, Suède, Japon, États-Unis, Suisse)

Prix de psychologie

Pour avoir mis au point une méthode d’identification des personnes narcissiques en examinant leurs sourcils (Canada, Etats-Unis).

Prix la paix

Au gouvernement de l’Inde et du Pakistan pour avoir fait sonner subrepticement leurs diplomates à la porte de l’autre au milieu de la nuit, puis s’enfuir avant que quiconque n’ait une chance de répondre à la porte.

Prix de physique

Pour avoir déterminé expérimentalement ce qui arrive à la forme d’un ver de terre vivant quand on le fait vibrer à haute fréquence. (Australie, Ukraine, France, Italie, Allemagne, Royaume-Uni, Afrique du Sud).

Prix d’économie

Pour avoir tenté de quantifier la relation entre PIB et les inégalités socio-économiques d’un pays en fonction de la fréquence du baiser sur la bouche dans ce pays. (Royaume-Uni, Pologne, France, Brésil, Chili, Colombie, Australie, Italie, Norvège).

Prix de Gestion

Cinq tueurs à gages professionnels de la province du Guangxi en Chine, pour avoir géré un meurtre de la manière suivante : Après avoir accepté le paiement pour perpétrer le meurtre, le premier tueur à gage à sous-traiter au second qui a alors sous-traité au troisième et ainsi de suite jusqu’au dernier. Chacun touchant de moins en moins d’honoraire. Au final aucun n’a commis de meurtre.  

Prix d’entomologie

Pour avoir recueilli des preuves que de nombreux entomologistes (scientifiques qui étudient les insectes) ont peur des araignées, qui elles ne sont pas des insectes. (Etats-Unis)

Prix de médecine

Pour avoir diagnostiqué une condition médicale longtemps méconnue : la misophonie, la détresse d’entendre d’autres personnes faires des bruits de mastication. (Pays-Bas, Belgique).

Prix de l’éducation médicale

À Jair Bolsonaro du Brésil, Boris Johnson du Royaume-Uni, Narendra Modi de l’Inde, Andrés Manuel Lopez Obrador du Mexique, Alexander Lukashenko de Biélorussie, Donald Trump des États-Unis, Recep Tayyip Erdogan de Turquie, Vladimir Poutine de Russie et Gurbanguly Berdimuhamedow du Turkménistan, pour avoir utilisé la pandémie virale de la COVID-19 pour enseigner au monde que les politiciens peuvent avoir un effet plus immédiat sur la vie et la mort par rapport aux scientifiques et aux médecins.

Il s’agit du deuxième prix pour Alexander Lukashenko. En 2013, il avait reçu le prix Ig Nobel de la paix pour avoir rendu illégaux les applaudissements en public.

Prix de la science des matériaux

Pour avoir montré que les couteaux fabriqués à partir d’excréments humains congelés ne fonctionnent pas bien. (Royaume-Uni, Inde, États-Unis)

A propos du rédacteur Damien Chay
AvatarFondateur du site En-Bref.
Passionné de nouvelles technologies et d'actualités internationales.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *