fbpx

#Lundi14Septembre, le hashtag qui incite les élèves à s’habiller de manière « indécente » au collège et lycée pour dénoncer le sexisme, en top tendances sur Twitter

Audrey Chay

Alors que l’éducation nationale en appelle au respect du règlement intérieur, les lycéennes revendiquent le droit de pouvoir s’habiller comme elles le veulent.

En effet, sur les réseaux sociaux, depuis une vingtaine de jours, des milliers de jeunes filles dénoncent, à coup de vidéos, de pétitions et de hashtags, une « norme » vestimentaire qu’elles jugent « sexiste » et « rétrograde ». Un mouvement lancé sur les réseaux sociaux sous le hashtag #Lundi14septembre appelle les jeunes femmes, mais aussi les jeunes hommes, à venir habillés de manière jugée « indécente » ou « provocante » dans leurs établissements scolaires pour dénoncer les comportements sexistes et défendre le droit de s’habiller librement. Ce hashtag fait suite aux témoignages de plusieurs lycéennes qui se sont vues refuser l’entrée de leur établissement à cause de leurs tenues, comme un « crop-top », un t-shirt laissant apparaître le nombril. Ce hashtag a fait réagir jusqu’au gouvernement. 

Le 21 septembre, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, n’a pas calmé la polémique en affirmant qu’il fallait « venir à l’école, habillé d’une façon républicaine ». Tout en précisant que l’impératif de tenue correcte s’appliquait aussi aux garçons.

 

Le 25 septembre, c’est un sondage réalisé par l’IFOP pour Marianne qui a relancé la polémique. En effet, celui-ci questionne sur « ce qu’est une tenue correcte pour une fille au lycée », en usant de pictogrammes illustrant l’« absence de soutien-gorge » ou un « décolleté plongeant » , l’hebdomadaire s’est attiré, sur les réseaux sociaux, les foudres d’une large partie de la communauté éducative.

A propos du rédacteur Audrey Chay
Audrey ChayPassionnée de musique, de séries et de cinéma. Diplômée en imagerie médicale, en sciences de la terre et en sciences et techniques médico-social.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *