fbpx

Birdwatch, un outil en développement chez Twitter afin de lutter contre les fausses informations.

Avatar

La défiance des Français concernant les médias et l’information n’a jamais été aussi haute, avec 71 % de personnes qui pensent que les sujets traités ne rendent pas compte de leurs inquiétudes (comme le rapporte le 33e baromètre la-croix).

Il en va de même pour les réseaux sociaux, où seulement 21 % des Français font confiance aux informations qu’ils trouvent sur ces plateformes (Facebook, Twitter, LinkedIn…), selon une étude d’Eldeman parue en mars 2020 (société de conseil en relation publique). Dans le reste du monde, les pourcentages de confiance sont assez disparates :

  • Royaume-Uni : 22 %
  • États-Unis : 26 %
  • Italie : 32 %
  • Japon : 44 %
  • Brésil : 64 %
  • Afrique du Sud : 72 %

C’est dans l’optique de lutter contre cette défiance et notamment en réprimant les infox ainsi que les théories du complot, qui pullulent sur sa plateforme, que Twitter a décidé d’implémenter une nouvelle fonctionnalité nommée « Birdwatch ». Le nom de la fonctionnalité a tout d’abord été dévoilé par des experts du réseau social puis confirmé par Twitter.

Nouvelle fonctionnalité Twitter? «Birdwatch»?! 🐦 Quelqu’un devine ce qu’il fait?

Twitter travaille sur un outil de modération pour surveiller les fausses informations sur Twitter. Les modérateurs peuvent signaler les tweets, voter pour déterminer s’ils sont trompeurs et ajouter une note à ce sujet. J’ai rédigé ma propre note pour montrer à quoi il ressemble actuellement)

Si l’outil est diffusé après une période de test, Birdwatch apparaîtra comme un onglet dans le menu déroulant de chaque tweet, aux côtés des fonctionnalités de modération existantes.

Les utilisateurs pourront ajouter des tweets à Birdwatch (d’une manière similaire à la façon dont on pourrait ajouter un compte à une liste) en les signalant pour fausses informations.

Les tweets seront ensuite ajoutés aux collections personnelles « Birdwatch Notes » des utilisateurs et pourront être signalés via un formulaire «Twitter Community». 

A propos du rédacteur Damien Chay
AvatarFondateur du site En-Bref.
Passionné de nouvelles technologies et d'actualités internationales.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *