fbpx

Le prix Nobel de physique revient à trois chercheurs pour leurs recherches sur les trous noirs.

Avatar

L’Académie royale des sciences de Suède a décidé d’attribuer le prix Nobel de physique 2020 à moitié à Roger Penrose et l’autre moitié à Reinhard Genzel et Andrea Ghez pour leurs travaux sur les trous noirs.

Roger Penrose est un ancien chercheur de l’université d’Oxford au Royaume-Uni. Il a été récompensé pour ses travaux qui démontrent que la formation des trous noirs est une prédiction robuste de la théorie de la relativité générale d’Albert Einstein. Le professeur Penrose a prouvé en 1965 que les trous noirs ne peuvent être formés qu’à partir de l’effondrement gravitationnel d’étoiles massives en fin de vie.

Andrea Ghez est chercheuse à l’université de Californie de Los Angeles et Reinhard Genzel est chercheur à l’Université de Californie de Berkeley. Les deux chercheurs ont été récompensés pour la découverte d’un objet supermassif au centre de notre galaxie.

A propos du rédacteur Damien Chay
AvatarFondateur du site En-Bref.
Passionné de nouvelles technologies et d'actualités internationales.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *