fbpx

Discours de Jean Castex. Feuille de route du second confinement.

Avatar

Hier, le président de la République Emmanuel Macron a annoncé un second confinement « plus souple » que le premier. Aujourd’hui, le Premier ministre, Jean Castex dévoile les mesures prises par le gouvernement afin d’endiguer la propagation du coronavirus en France.

Jean Castex est revenu sur l’attentat qui s’est déroulé à Nice. Le gouvernement a porté le plan Vigipirate à son niveau le plus élevé. Le plan sentinelle passera de 3000 à 7000 militaires sur le sol national.

Toutes les catégories d’âges sont touchées. L’objectif du gouvernement est de casser « la spirale épidémique ». À partir de ce soir minuit jusqu’au 1er décembre sur tout le territoire excepté dans les territoires d’outre-mer (exclue la Martinique).

Une attestation sera nécessaire pour :

  • Faire ses achats de première nécessité
  • Pour raisons médicales
  • Pour exercer son activité professionnelle
  • Pour motifs médicaux et motifs familiaux impérieux
  • Pour accompagner un enfant à l’école ou le chercher
  • Pour les personnes en situation de handicap et leur accompagnant
  • Pour convocation judiciaire ou administrative ou pour se rendre dans un service public
  • Pour des missions d’intérêt général
  • Balade de 1 h à moins de 1 km une fois par jour

Une attestation permanente est désormais possible dans deux cas de figure : Domiciles — travail ou domicile-école.

Jean Castex assure que la population aura la possibilité de passer des examens (exemple : le permis de conduire).

Les sanctions en cas de non-respect des règles en vigueur et de non-présentation d’une attestation, l’amende forfaitaire sera de 135 € (majorée à 375 €). En cas de seconde récidive, l’amende est portée à 200 €. La troisième récidive entrainera une amende de 3750 €.

Toute personne arrivant sur le territoire devra se soumettre à un test 72 h à l’avance.

Les interdictions/fermetures :

Les restaurants, les commerces, les salles de sports, les salons, les bars, les salles de spectacles seront fermés.

Tous les rassemblements sont interdits sauf les manifestations autorisées par les préfectures.

Les autorisations/ouvertures : 

Pour les enterrements, la capacité maximum sera de 30 personnes. Pour les mariages, la limite est de 6 personnes. Le Premier ministre a fait la liste non exhaustive des dérogations d’ouvertures :

Tabac, journaux, télécommunication, location de voiture et d’équipements, magasins de stations-service et garages, laveries, opticiens, transports en commun, retrait et livraison, hôtel pour les déplacements professionnels importants, ainsi que les établissements périscolaires.

Les professionnels du sport et de la culture pourront continuer de préparer leurs échéances à venir (exemple : artistes, réalisateurs…).

Éducation :

Jean Michel Blanquer a annoncé que le port du masque se ferait désormais dès 6 ans. Les écoles, collèges et lycées resteront ouverts. Dans les lycées, le chef d’établissement sera décideur de l’ouverture ou de la fermeture de classes et de l’autorisation du télétravail. Les déplacements seront limités au maximum et les récréations se feront par groupe. La cantine scolaire restera ouverte. Le protocole sanitaire est poussé plus loin avec un nettoyage plus fréquent des aérations. 

Dans les universités, les cours seront données en lignes, les travaux pratiques pourront avoir lieu en présentiels. Les examens et concours auront lieu. La recherche pourra avoir lieu en présentiel si le besoin est réel.

Économie :

Bruno le Maire est ensuite intervenu. Le chômage partiel sera maintenu dans les mêmes conditions que précédemment. 

Tous les salariés dont la présence n’est pas nécessaire devront télétravailler. Dans les entreprises les moments de convivialités sont interdits, la restauration collective est maintenue, et les réunions en présentielles doivent être bannies. 

Le fonds de soutien sera amélioré pour les PME/TPE. Les entreprises de moins de 50 salariés, fermées à partir de demain auront le droit à une indemnité allant jusqu’à 10 000 €. Les possibilités de contracter des prêts garantis par l’état sont allongées jusqu’à juin 2021. Un demi-milliard d’euros a été alloué par le gouvernement pour des prêts directs par l’État en cas de ne pas pouvoir contracter un prêt auprès d’un organisme privé. Un crédit d’impôt de 30 % sur les loyers sera possible pour les bailleurs afin de libérer les entreprises fermées d’une charge conséquente. 

Le coût total est estimé à 15 milliards d’euros par mois de confinement

Santé :

Olivier Véran le ministre des Solidarités et de la Santé a annoncé le transfert de 40 patients vers des régions moins touchées par la Covid-19 (comme la Bretagne). Au cours de l’été, 7 000 soignants ont été formés à la réanimation en milieu hospitalier. Le ministre a tenu à remercier les étudiants en santé, qui ont été mobilisés afin de lutter contre la pandémie.

Presque deux millions de tests PCR sont réalisés chaque semaine, a annoncé Olivier Véran.


Un point de situation sera fait par le gouvernement dans deux semaines, afin de visualiser l’évolution de la situation.

A propos du rédacteur Damien Chay
AvatarFondateur du site En-Bref.
Passionné de nouvelles technologies et d'actualités internationales.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *